Procession à la chapelle Saint-Roch – En marche vers la chapelle Saint-Roch

Dernièrement, l’Église a fait mémoire de saint Roch et, à Laroque, il s’agit d’une date traditionnellement fêtée. C’est ainsi que, le lendemain de L’Assomption, de bon matin, une bonne soixantaine de fidèles se sont rassemblés au pied de l’église du Castella pour la traditionnelle procession.

Le cortège rassemblé derrière l’abbé Hervé Savournin, curé de Laroque, et le R. Père Édouard DIVRY, dominicain du Couvent de Rangueil de Toulouse, est monté jusqu’à la chapelle en récitant les mystères joyeux du Rosaire.

Arrivé sur le parvis, le groupe s’est mis en cercle et le Père Édouard a béni la nouvelle porte de chêne qui a été installée récemment.

Au milieu de la messe votive, après l’homélie où furent rappelés le dévouement et l’abnégation de saint Roch, né à Montpellier, jeune médecin, lors de la peste noire, fléau qui décima l’Europe au cours la guerre de Cent ans, le Père Édouard a procédé, chose assez rare, au baptême de la cloche qui sera, en novembre, installée dans le nouveau clocheton qui surmonte l’édifice.

Et qui dit baptême dit parrain et marraine : l’abbé Savournin a choisi Brigitte comme marraine et Christian comme parrain, tous deux très étonnés d’avoir été ainsi désignés et donc légitimement émus.

Les participants sont ensuite redescendus vers le village.