Les origines de l’encens et son usage dans la liturgie

L’encens, élément important du patrimoine liturgique chrétien, a une histoire millénaire.

L’utilisation de l’encens dans le culte religieux remonte à la plus haute antiquité. En Chine, on trouve mention de l’utilisation d’encens plus de 2000 ans av. J-C. Son commerce et celui des épices fut un enjeu économique majeur entre l’Orient et l’Occident, notamment au temps de la route de l’encens qui reliait l’Égypte au Yémen en passant par la péninsule arabique. La route s’arrêtait entre autres en Israël, ce qui permit aux Romains de découvrir cette résine à l’odeur caractéristique.

L’usage de l’encens dans les cérémonies religieuses remonte également à plusieurs millénaires en Occident. En effet, il en est fait mention dans le Talmud, l’un des textes fondamentaux du judaïsme, ainsi que dans la Bible − à 170 reprises. « Tu feras encore un autel en bois d’acacia pour brûler de l’encens. » (Ex 30,1)

Lire la suite en cliquant ici