La liquidation de la chrétienté

follow jesusDans l’histoire de la religion occidentale, je suspecte fortement, que ce que nous vivons aujourd’hui sera appelé par les historiens l’ère de la liquidation de la Chrétienté. Par son pouvoir de liquidation elle rappelle la période de la Réforme protestante, qui pourrait être intitulée l’ère de la liquidation du Catholicisme, du moins lorsqu’elle arriva en Angleterre, Ecosse, Hollande, la Scandinavie et la majeure parie de l’Allemagne. A partir de 1517, la vieille religion a été soudainement et rapidement éliminée.

Quelque chose de similaire s’est produit au cours des cinquante ou soixante dernières années aux Etats Unis, Canada et Europe occidentale. La vielle religion, aussi bien catholique que protestante, s’est en grande partie écroulée. La participation à la Messe s’est effritée de façon dramatique et presque plus personne ne prend au sérieux l’ancienne moralité sexuelle chrétienne.

Bien entendu, l’élimination du Catholicisme du nord de l’Europe au 16ème siècle n’a pas été une liquidation totale. Certains reliquats de l’ancienne religion ont persisté : des doctrines, rites et standards moraux. Les promoteurs de la Réforme ont été jusqu’à mettre en emphase ces reliquats. Ils insistaient sur le fait que leur démarche étaient essentiellement un processus conservateur.

lire la suite ici